Fondamentaux : #1 – La Progressivité

Le point commun dans l’entraînement d’un athlète visant une sélection Olympique, une personne qui prépare un trail de 30 kms ou une autre qui attaque un programme de remise en condition physique ? Leur programme devrait respecter certains fondamentaux.

Vous pouvez tenter d’optimiser votre récupération avec un pistolet de massage, votre construction musculaire avec votre shaker de BCAA, ou encore réaliser la séance « optimale de conditionnement métabolique », vous « pisserez dans un violon » si certains fondamentaux ne sont pas respectés.

Le premier : le principe de progressivité.

EXPLICATIONS

➡️ Physiologie : il faut du temps pour augmenter le nombre de mitochondries et de capillaires sanguins (qui ont un rôle important dans la production d’énergie). Le moyen le plus efficace d’augmenter leur taille et leur nombre est de solliciter l’organisme le plus souvent possible, de manière modérée.

➡️ Mécanique : les muscles (et les tendons) s’adaptent au fur et à mesure qu’ils sont sollicités. Si la sollicitation est progressive et régulière, ils auront le temps de se construire.

➡️ Technique : pour pouvoir réaliser correctement un effort intense, le corps et le cerveau doivent avoir enregistré le mouvement (ce qu’on appelle schéma moteur) un nombre important de fois (dans la facilité), pour qu’il ne soit pas surpris par le mouvement en lui-même, mais par l’intensité à ce moment-là.

EN PRATIQUE

Quelque soit le sport concerné, voici un processus simple à mettre en place :

➡️ Être capable de s’entraîner souvent (en quantité modérée)

➡️ Avant de s’entraîner longtemps

➡️ Et finalement de s’entraîner intensément.

Imaginez que votre pratique sportive est une maison. Si vous êtes déjà en train de monter vos murs alors que le béton des fondation n’a pas pris, elle a de forte chance de s’écrouler.

REMARQUES

Par intensité, on n’entend pas uniquement le travail de type HIIT, qui peut être mis en place dès le début (intelligemment), mais aussi les exercices de force maximale et explosive, ou encore des enchaînement de séances (chez un traileur par exemple) : intensif signifie tout ce qui stimule l’organisme beaucoup plus que d’habitude.

Laisser un commentaire